Le plastique et ses dangers

 D’après l’office fédéral de l’environnement OFEV, en Suisse nous consommons environ 125 kg de matières plastiques par an et par personne (année de référence 2010). Ce nombre est énorme !

  

Le plastique n’est pas biodégradable. Il est capable de nuire à l’environnement et à la santé humaine chimiquement et mécaniquement.

 

Une fois dans la nature, il se fragmente avec le temps en petits morceaux, (jusqu’une taille micro d’où l’appellation « microplastique ») qui attirent des substances toxiques comme les biocides. 

 

D’après la professeure d’écologie à l’université de Toronto Chelsea Rochman, les foies des poissons ayant ingéré le plastique traité par du polyéthylène (retrouvé dans certains sacs en plastique) sont gravement endommagés. De plus, des huîtres exposées à du polystyrène (plastique numéro 6, PS) sont moins capables de produire des ovules, et des spermatozoïdes normaux.

Plusieurs expériences ont pu confirmer que le plastique sous ses différentes formes et tailles, nuisent à la vie aquatique ainsi qu’aux oiseaux et tortues.  On a remarqué chez différentes espèces des problèmes de tube digestif bouché ce qui engendre la mort de faim de certains, et d’un comportement alimentaire modifié causant des reproductions anormales de ces animaux.

  

 « La liste des organismes d’eau douce et marins victimes des matières plastiques comprend des centaines d’espèces. » (National Geographic) 

Le plastique est-il dangereux pour la santé ?

 

Les petits débris de plastiques sont mangés par les animaux, et contaminent la chaîne alimentaire.

 

Oui vos sacs et bouteilles en plastique jetés, se retrouvent finalement dans vos assiettes.

 

Le plastique en lui-même contient des additifs chimiques qui lui donnent ses propriétés. Je cite par exemple : les colorants donc probablement aussi des métaux lourds comme le plomb, le cadmium, le mercure, l’arsenic, l’or ou l’argent... qui sont neurotoxiques. Les retardateurs de flamme qui peuvent nuire au développement cérébral du foetus et de l’enfant. Les différents types de bisphénol (il n’y a pas que le  BPA), les phtalates, at autres substances chimiques toxiques.

 

Parmi ces substances contenues dans vos bouteilles et vos ustensiles de cuisines en plastique existent des molécules reconnues comme cancérigènes, perturbateurs endocriniens, et autres.

 

 

Conseils: 

 

Évitez l’utilisation du plastique surtout dans la cuisine

Utilisez plutôt le verre, et l'acier inoxydable

Évitez l'achat de tous les produits (alimentaires ou pas) emballés avec du plastique

Préférez les jouets en bois pour vos enfants.

 

Il y a des plastiques plus sûrs que les autres mais sont tous à éviter. (tableau)